Nous quittons la chaleur étouffante de San José de Chiquitos pour rejoindre le petit village de Samaipata. Nous ne prenons pas le train pour ce trajet retour. Nous mettrons donc 3h au lieu de 6h30 en train. Un taxi, et hop, on saute dans un trufi pour environ 3h de route.

Cette région est connue pour son climat agréable, mais pour nous, c’est raté car nous aurons durant ces 5 jours, de la pluie et du brouillard… On sortira même nos sacs de couchage pour ne pas finir comme des glaçons durant les nuits froides.

Nous arrivons tout de même à profiter de ce beau village à l’ambiance très hippies. Nous visiterons une ferme zoologique pour y découvrir plusieurs sortes de singes super mignons, et un, un peu agressif qui voulait m’arracher le bas de mon pantalons. Nous irons faire quelques balades dans les alentours, et comme dans chaque ville un petit tour au marché. Le village est petit mais l’atmosphère qui y règne est vraiment plaisant.
Ces quelques jours à Samaipata marqueront le jour ou nous avons repris goût à la nourriture en Bolivie. On s’est régalé au restaurant Tierra Libre dans lequel nous avons passé toutes nos soirées au bord de la cheminée. Quel plaisir de retrouver de bonnes saveurs !

Visite au parc Amboro.

Qui dit Samaipata dit forcément un petit tour au parc Amboro et la visite de son fort. Nous concernant, nous avons décider de privilégier la visite du parc et de ne pas faire le fort. Nous prenons conseils auprès de l’agence CHANE Tour. Nous n’avons pas chercher à comparer les agences car c’était la seule ouverte. Ça sera d’ailleurs une excellente chose, car les deux guides que nous avons, dont le gérant, étaient tout simplement géniaux et compétents. Nos décidons de visiter le parc sur deux jours mais sans y dormir, en raison de la mauvaise météo. Pour info une journée de visite coûte 150 bolivianos par tête.

1er jour : los  volcanes

Nous nous rendons à l’agence pour un départ à 9h, nous sommes 6 français et un allemand. Quand on vous dit que les français sont partout en Amérique du Sud, on ne ment pas. Le groupe est sympa et pour guider cette petite troupe nous pouvons compter sur la connaissance et l’humour de Carmelo le gérant de l’agence.
Nous partirons toute la journée entre la jungle d’Amazonie, le début des Andes orientale et occidentale et le Chaco. Le parc se trouve au centre de ces 3 régions, et c’est vraiment beau. Nous passerons notre journée à traverser et retraverser une rivière pour suivre notre route à travers cette jungle. Pour notre plus grand plaisir, nous n’avons croisé aucun serpent, en revanche nous y avons vu beaucoup de perroquets et vautours.
Le temps au final a été plutôt clément avec nous, donc en rentrant au village, nous décidons de programmer notre seconde journée d’excursion au parc.

2eme jour : Los Helechos gigantes (fougères géante)

Pour cette deuxième journée, nous ne sommes que trois, l’allemand de la veille, au passage, un papi de 79 ans et doudou et moi. C’est parti pour une petite rando dans une forêt de fougères géantes ! Et c’était vraiment impressionnant ! Certains arbres peuvent faire jusqu’à trente mètres de haut avec des feuilles allant jusqu’à deux mètres de longueur. Rien à voir avec nos petites fougères de France.
La rando était plus compliquée que la veille car la forêt était très humide et le chemin n’était que boue, sauf qu’on a fait que descendre et monter pendant 5 heures sur des chemins donc très glissants. Doudou et moi avons fini les fesses par terre mais nous avions surtout peur que le papi tombe et se fasse mal. Au final, avec notre aide et la guide tout s’est bien passé. La guide était très sympa et grâce à elle, nous avons pu en apprendre encore davantage sur la Bolivie.

Après ces 5 jours passés à Samaipata, il est temps de reprendre la route, cette fois ci, direction Asunción, au Paraguay, et à ce moment là on ne savait pas qu’on passerait 48h de galère 🙂 affaire à suivre !

V&L