Nous avons passé deux jours sur Paracas. Petite ville de pêcheur au sud de Lima, qui fut entièrement détruite il y a un peu moins de dix ans par un terrible tremblement de terre.
Dans cette ville pas grand chose à faire à part profiter de la gastronomie péruvienne et du littoral avec ces fameux ceviches. On en a mangé un, voir deux par jour. Plus ou moins piquant d’ailleurs. Le premier jour nous n’avons pas fait grand chose, un peu de repos ne fait pas de mal quand on n’arrête pas de bouger tous les 3 jours ! Le deuxième jour nous partons à destination de la réserve naturel de

Plusieurs choix s’offraient à nous : partir faire un tour en bus avec plein de monde et être rythmé par les délais du guide ou bien louer des vélos et se faire une journée sympa dans le désert à jouer de la pédale. Vous avez compris qu’on a rapidement fait notre choix et on monte sur nos vtt à fond les ballons. (Expression qui ne s’utilise plus depuis le ce2 ! ) Ah oui on avait aussi la possibilité de visiter des îles pour y observer des oiseaux, lions de mer, et pingouins en voie de disparition. Nous n’avons pas souhaité le faire. Cela ne nous tentait pas plus que ça en voyant le nombre de bateau qui y partait… Ça avait l’air vraiment touristique et on peut se demander pourquoi ce petit pingouin est en voie d’extinction et pourquoi autant de touristes vont le déranger ! Nicolas Hulot sort de mon corps !

Nous avons vraiment passé une bonne journée à pédaler dans le sable pas si simple parfois et avec quelques petites montées ! On prendra le temps de manger un ceviche au bord de l’eau et d’admirer cette plage au sable rouge pas si fréquentée que ça. C’est dans ces moments là qu’on pense toujours un peu à vous dans vos bureaux 😜.

Nous avons apprécié notre petite étape à Paracas, ou règne une certaine tranquillité qui fait du bien après l’agitation de Lima ! Aujourd’hui direction Huacachina : une petite oasis au milieu du désert !

V&L