Nous voilà dans le petit village de Taganga. Un lieu propice au repos, à la plage et à la dégustation de poisson.

Nous avions la possibilité de nous arrêter à Santa Marta mais nous avons préféré ce genre d’endroit plus reculé, avec moins d’agitation. On ne vous cache pas que c’est plutôt agréable de pouvoir prendre une petite barque tous les matins pour se rendre à « playa grande ». Ah ça nous en aurons passé du temps sur cette petite crique à se baigner et manger du poisson. Nous apprécions vraiment nos journées en mer des Caraïbes.
Nous n’aurons pas fait grand chose à Taganga mais ça fait du bien de se poser un peu avant d’enchaîner quelques jours de visite et notamment avec la visite du parc Tayrona: un petit bijou sur terre.

Le Parc de Tayrona est accessible facilement depuis Taganga avec une navette direct. Il existe plusieurs possibilités pour visiter le parc de Tayrona. La plupart des personnes se rendent directement à l’entrée principale pour faire la randonnée en bord de plage. Nous avions décidé de faire autrement et de s’arrêter à Calabazo et faire la randonnée direction le village indigène de « El Pueblito » pour redescendre sur « El Cabo ». Et nous ne regrettons pas notre choix. Nous avons pu marcher tout seul au milieu de la jungle, avec une humidité et une chaleur impressionnante. La jungle nous a réservé de belle surprise avec une faune et flore incroyable . Se balader au milieu des lianes, des singes, croiser des serpents et iguanes, était juste fou.
La marche est loin d’être compliquée mais la chaleur est vite un handicape.

Nous arrivons à El Pueblito après avoir croisé deux indigènes, une petite fille et sa mamie. Ce petit village où vit encore deux familles est à voir, tellement loin de notre quotidien. Après une bonne descente nous arrivons à El Cabo. Il y a pas mal de monde mais une ambiance extraordinaire et un cadre à tomber. Nous prenons place dans nos hamacs sous une structure en bois et bambou qui fera office de chambre pour cette nuit. À vrai dire c’est plutôt fun, sauf les moustiques qui sont vraiment agressifs. On se fait bouffer malgré les anti-moustiques et lorsque la nuit tombe c’est une véritable guerre qui se livre entre humains et moustiques ! Ce lieu est rythmé par le soleil, les gens se couche tôt (20h) et le réveil se fait a 6h direction la mer. Quel bonheur messieurs, dames de se lever et de se jeter dans l’eau chaude.

Nous passerons en tout 3 jours dans ce parc pour rejoindre l’entrée principale et profiter de toutes les plages. Nous garderons un excellent souvenir de ce lieu certes touristique mais où l’on se sent très bien.

Retour sur Taganga où nous profitons encore de quelques jours de plage avant de prendre l’avion pour Medellin.

V&L