Après avoir passé quelques jours du côté de San Gil, c’est l’heure de prendre l’avion a Bucaramanga direction Cartagena et ses Caraïbes !!

Autant vous dire que la descente de l’avion nous met directement dans le bain : il est 20h et il fait 35 degrés pour 80% de taux d’humidité ! Bonheur et joie !
Récupération des bagages et hop on monte dans un taxi direction la petite chambre que nous avions loué via Airbnb. Nous arrivons dans un quartier populaire et avant de sortir du taxi, le chauffeur nous annonce : surtout ne sortez pas le soir, sous aucun prétexte, même en compagnie de résidents dans ce quartier. Attendez qu’il fasse jour.
Petit conseil, vous en faites ce que vous voulez ahaha. Alors certes dès le premier soir nous sommes sortis mais pas dans ce quartier (ouf!).

Nous arrivons dans une petite maison bien sympa, c’est une famille de Colombiens qui louent deux chambres via Airbnb et ma foi leurs petites locations ont l’air de bien fonctionner.
Nous rencontrons les deux frères qui nous font visiter la maison. Et nous nous sommes vite installés sur la terrasse pour pour boire des bières avec eux en espérant que cela nous rafraîchisse un peu. Plusieurs de leurs amis sont arrivés et nous avons passés un bon début de soirée à discuter avec eux de leur culture et la différence qu’il pouvait y avoir avec la France ou même l’Europe en général. Puis ils nous ont proposé de sortir dans un bar à salsa.

Première fois que nous sortions vraiment depuis le début du voyage. Il y avait un groupe de musiciens qui jouaient de la musique salsa et bon nombre de danseurs. Une ambiance vraiment incroyable ! On peut dire que les colombiens ont le rythme dans la peau !!! On passe vite fait sur l’alcool au cours de la soirée, après des mois sans boire, le lendemain a été compliqué…

Malgré l’alcool on s’est quand même levé direction le centre de Cartagena (toujours en taxi). Une chaleur à mourir (heureusement on a la clim dans la chambre). A peine sortis du taxi, nous sommes trempés de sueur (miiiiam). La seule chose qui nous rassure c’est que c’est pour tout le monde la même chose ! La ville de Cartagena est incroyable : Un centre historique à couper le souffle, les maisons coloniales toutes colorées, des fleurs super jolies à chaque balcon et une ambiance de folie.

Qui dit Cartagena, dit péninsule de Barú : vous savez la belle plage avec du sable blanc super fin, des cocotiers, une mer d’un bleu transparent avec une eau à 30 degrés … Oui et bien nous n’avons pas fait le meilleur choix en partant avec une agence …. Surtout si un jour vous devez y aller, prenez un taxi, des vélos, allez y à pied mais surtout n’y allez pas avec une excursion organisée ! Car oui, cette excursion a failli tuer notre journée. Nous sommes arrivés sur cette plage censée être paradisiaque, finalement nous étions une cinquantaine de touristes + cinquante vendeurs ambulants qui passent toutes les 10 secondes vous voir sur les transats (qu’on est obligés de louer car ils font en sorte qu’il n’y ait pas un centimètre carré de plage disponible pour que vous puissiez y poser votre serviette) pour vous vendre clairement leurs merdes ! Aucune tranquillité et lorsqu’on va dans l’eau en se disant de toute façon ils ne peuvent pas venir dans l’eau, ce sont les vendeurs d’excursion en scooters ou snorkeling qui viennent vous emm****** dans l’eau. Bref après avoir passé 1 heure sur mon transat à regarder ce spectacle désolant et prendre sur mon IMMENSE déception, je me suis dit que de toute façon j’étais beaucoup mieux ici que enfermée dans un bureau. Mais la prochaine j’éviterai de me faire autant de film sur la plage paradisiaque.

Nous avons finalement passés une très bonne journée une fois le choc passé. L’eau est scandaleusement chaude ! Mais c’était tellement bon ! Nous avons quand même eu le droit à notre poisson grillé au bord de l’eau et des coups de soleil en veux tu en voilà !

Nous laissons derrière c’est quelques jours, une ville remplis de charme et d’histoire qui nous auras énormément plus. Maintenant direction le petit village de pêcheurs, Taganga.