Après une pause luxe dans la ville de El Calafate où nous n’avons finalement pas fait grand chose si ce n’est le glacier Perito Moreno, ce qui n’est pas rien on vous l’accorde, nous nous dirigeons vers El Chalten. 


Nous avions opté pour y aller en stop après notre succès des 1700km, ce n’était pas les 300 bornes qui séparent ces deux villes qui allaient nous effrayer. Mais malheureusement tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite quand on fait du stop. Nous arrivons sur les lieux et on se rend vite compte que nous avons de la concurrence sur la route. En effet, environ 8 personnes font du stop et depuis pas mal de temps. Après plus de 2h d’attentes et sans succès et après avoir sympathisé avec deux français, on décide d’abdiquer et de prendre le bus. Les billets ne sont pas donnés par rapport à la distance qui sépare les villes, mais bon on n’a pas le choix. Après 3h30 de voyage nous voilà dans un tout petit village coincé entre les montagnes. Nous arrivons sous un mauvais temps, mais on se rend rapidement compte de l’esprit qui règne dans la ville : backpacker partout, alpiniste, randonneur bref le paradis du montagnard et des amoureux de la nature 😊.

Nous nous rendons dans une auberges de jeunesse (hostel del lago), et cela porte bien son nom. C’est un peu le bazar et la propreté des lieux laissent à désirer mais bon c’est la moins chère de la ville et nous devions rejoindre un ami Américain pour partir le lendemain en randonnée de deux jours.

image

Après une bonne nuit malgré le changement radical du 4 étoile à une chambre de 6 personnes en lit superposé, nous nous levons et préparons nos affaires pour partir faire ces deux jours en montagne. Au programme du premier jour : 9km de randonnée direction le campement Poincenot pour y dormir et poser les affaires et le second jour une petite marche de 1km pour rejoindre la Laguna de los Tres avec un réveil prévu à 5h du matin pour être en haut pour le lever de soleil sur le Fitz Roy.

Après un départ tardif, 14h, car nous sommes finalement 7 personnes à partir pour ce petit trip et que la plupart devait louer tentes et duvets. Nous partons bien motivés direction le campement. Le chemin n’est vraiment pas très dur et le temps est sublime. Au bout d’un petit km on arrive sur un point de vue imprenable sur la vallée d’El Chalten.

DCIM100GOPROGOPR0335.

Nous sommes 5 français, un américain et une israélienne et nous avalons les kilomètres dans la bonne humeur. Nous arrivons à un premier mirador sur le Fitz Roy.
Personnellement j’attendais ce moment depuis longtemps. Me retrouver nez à nez avec cette sublime montagne était un rêve. Ce cadre est enchanteur, la forêt, la neige, la montagne , le glacier bref un mixte qui rend ce lieu envoûtant. Nous restons un bon moment à jouer le touriste Chinois et à prendre une tonne de photos.
Même si la vue est à couper le souffle nous sommes qu’au kilomètre 4, il nous reste encore quelques bornes pour arriver mais pas la peine de se presser, on a largement le temps.

Nous faisons une petite pause à côté d’une rivière avec vue sur la montagne pour reprendre des forces et une baignade pour deux courageux dont nous ne faisons pas partis ( pas envie de choper la crève avec l’eau glacée).
Nous arrivons sur le lieu du campement, il est environ 18h et nous avons vraiment apprécié le paysage d’aujourd’hui. Après avoir monté les tentes, joué aux cartes, mangé, nous nous couchons bien habillé car il ne fait vraiment pas chaud là haut. Les réveils sont tous synchronisés, heure du levé : 5h00 pour partir à 5h30 et être large pour le levé du soleil.

La nuit est courte, voir très courte pour Virginia qui à dormir environ 1h à cause du froid. Mais pas le temps de se plaindre, il est 5h30 nous prenons les affaires pour le petit déjeuner, les appareils photos et entamons ce dernier kilomètre qui se révèle bien pentu… C’est une grande première pour nous de marcher en pleine montagne avec sac et frontale, l’expérience est magique et au fur est à mesure que nous avançons, la lumière du jour se fait de plus en plus importante. Il est 7h quand nous arrivons en haut bien fatigués par cette courte nuit et par un kilomètre qui nous a gentillemment cassé les guibolles.

DCIM100GOPROG0160395.

Petit déjeuner devant le Fitz Roy à base de pain et de dulce de leche avant le grand moment le levé du soleil sur le Fitz Roy. Ça tombe bien il n’y a pas de nuages et le spectacle commence. Nous sommes une petite trentaine de courageux à assister à ce spectacle.

La montagne prend littéralement feu au contact de la lumière du soleil, nous sommes tous bouche bée par ce spectacle qui est bien trop court à notre goût. C’est sûrement le plus beau levé de soleil que nous avons vu et que nous pourrons voir sur cette planète… Le lieu est somptueux et je pourrai y rester la journée à contempler les nuages s’accrocher au sommet du Fitz Roy, à regarder le reflet de la neige dans le lac, et contempler ce bleu d’une couleur indéfinissable. Mais le froid gagne le groupe et nous redescendons doucement car on est un peu (beaucoup) fatigués.

image

Après le pliage de tente et une petite pomme, nous redescendons vers le village la tête pleine de belles images et tournons le dos à ce sublime massif et ce magnifique week-end.

Bisous
V&L

PS : quelques photos ci-dessous sont de notre 3eme journée sur El Chalten et d’une randonnée de 20km, qui offre l’une des plus belles vues sur la vallée de El Chalten, le lago Viedma, le glacier Viedma, le Fitz Roy… Pour info la balade se nomme Loma del Pliegue Tumbado.