Une ville, une famille


Junin de los Andes

Notre passage à Junin de los Andes ne devait durer que quelques jours. Nous voulions à la base passer 4 à 5 jours dans un camping gratuit dans le parc du volcan Lanin. Mais notre aventure à Junin a pris un autre virage.

Nous avions contacté via le groupe Facebook de la course Del Cruce (ou nous participons en tant que bénévole à partir de demain ) Elda, également bénévole. Elle habite à Junin, et nous lui avons demandé si nous pouvions venir un jour ou deux avant de nous rendre au parc. Dans la minute qui a suivi notre démanée nous avons reçu un message comme quoi la porte était grande ouverte ( la générosité ici n’est pas un mythe…).
A notre arrivée à Junin de los Andes, Elda et sa fille Liz, nous accueillent chaleureusement et nous font découvrir une partie de la ville à pied dont le rio Chimehuin connu des passionnés de pêche.
Nous ne savions pas combien de temps nous comptions ou pouvions rester et finalement nous avons passé plus de deux semaines dans cette magnifique famille.

En deux semaines nous avons été accueillis comme des amis, des membres de la famille. Nous avons partagé tous les repas de famille, d’amis, à base d’asado, de plat typique Argentin, de vin (coupé à l’eau gazeuse et au glaçon…), de bière et surtout de bonne humeur et de grosse rigolade. De quoi reprendre des forces et travailler son espagnol.
Nous avons pu assister à deux matchs de polo, préparer de la cuisine française pour dix, aller à une fête de cheval typique d’Argentine, participer à l’organisation d’une course d’endurance (de cheval) où nous étions photographes le temps d’une journée, rencontrer la famille et les amis d’Elda, partager leurs joies et leurs peines (malheureusement).

Nous voulions faire ce voyage pour vivre ce genre de moment, et nous avons été gâté. Nous n’aurions pas pu mieux tomber.

Nous pouvons dire fièrement que nous avons une formidable famille en Argentine et plus exactement à Junin de los Andes.

Alors Elda, Mariana, Liz, Marcela, Carlos, Carlos y Carlos, 😉 nous vous disons un grand merci et nous espérons pouvoir vous revoir ici ou en France et vous accueillir aussi bien que vous l’avez fait.

V&L


 

Une réflexion sur « Une ville, une famille »

  1. Quelle plume et quel beau récit pour nous faire partager toutes ces émotions , ces moments de vie et ces paysages magnifiques ! Passez une bonne semaine sur la course, ce sera encore riche d’émotions et de rencontres ; vous allez nous manquer ! Bisous de tata nouille and co.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s