Nous avons longtemps hésité avant d’entreprendre les démarches pour obtenir le Visa PVT (programme vacances travail) pour partir un an en Argentine. Nous savions qu’en Amérique Latine, les visas touristes sont valables 3 mois renouvelables en passant d’un pays à l’autre, donc le visa PVT n’était pas une nécessité.

Mais après avoir bien réfléchi et pour plus de facilités pour se déplacer et travailler, nous nous sommes lancés dans l’aventure des démarches administratives ! Youpi !!

Le plus difficile avec ce Visa était les délais. Je m’explique … Tous les documents que l’Ambassade nous demandait pour constituer le dossier devaient datés de moins de 3 mois avant la date de l’envoi à l’Ambassade, et une fois le Visa délivré, nous n’avons que 3 mois pour entrer sur le territoire argentin. Il fallait bien calculer notre coup sachant que nous voulions partir début janvier 2016.

Les documents demandés sont :

  • Lettre de motivation (qui nous a pris la tête et qui finalement n’était pas déterminante pour notre dossier),
  • photocopie du passeport,
  • photos d’identité, (où nous nous sommes pris une bonne averse juste avant d’aller les prendre d’ailleurs, du coup beau gosse sur la photo :))
  • billets d’avion aller – retour, (nous avons directement pris les vrais billets d’avion et pas « d’imprim écran » car nous savions que dans tous les cas nous allions partir en Argentine, visa ou non en poche),
  • casier d’extrait judiciaire vierge (c’est mieux pour partir), apostillé,
  • attestation de la banque disant que nous avons la somme minimale de 2500 euros sur un compte,
  • attestation du médecin pour attester de notre bonne santé,
  • assurance voyage pour un an (nous avons décidé de prendre l’assurance Chapka qui a un bon rapport qualité prix. Mais nous croisons les doigts pour n’avoir jamais à l’utiliser, enfin sur un an et avec Lambert avec moi, je ne me fais pas trop d’illusions.. 🙂 ).

Une fois ces documents réunis, nous devions faire traduire les 4 derniers points par un traducteur agréé par l’Ambassade d’Argentine à Paris. Nous avons fait traduire nos documents par Odile HOUSSIAUX. Je vous la conseille car elle est très rapide pour la traduction (même si nous avons eu des problèmes avec La Poste et que nous n’avons jamais reçu nos traductions…). Heureusement pour nous, elle passait un petit week end sur Lyon, donc nous avons eu la chance de les avoir eu en main propre.

Après l’envoi de nos dossiers à l’Ambassade, il nous fallait juste attendre le coup de fil de l’Ambassade pour la prise de rendez-vous sur Paris. Nous n’avons attendu que 3 petits jours avant que Veronica, la responsable des visas PVT (d’une gentillesse et d’une efficacité à faire pâlir l’administration française), nous appelle pour fixer le rendez-vous, pris le 27 Novembre !

Nous étions tout excités à l’idée de monter sur Paris pour montrer les originaux et laisser nos passeports pour obtenir le Visa à l’Ambassade. Parce que finalement le rendez-vous consiste en ces points là. Attention, le point critique arrive à ce moment là, n’étant pas de Paris, nous avons dû laisser nos passeports à l’Ambassade avec une enveloppe Chronopost afin de les réceptionner chez nous. Et ce charmant livreur a quand même réussi à se tromper de boîte aux lettres !!!!!!!! Mais ne vous en faites pas, nous avons fini par les récupérer .. 🙂

Maintenant, nous n’avons plus qu’à attendre le grand départ : …

 Δ Info : La demande de visa est gratuite en revanche les traductions sont payantes (normal) et pour ceux qui ne sont pas de Paris il y a le coût du transport pour l’aller retour. 

carte, billets, passeports, routard...