Parce qu’il faut bien se lancer, il nous a semblé logique de publier un premier article sur le pourquoi et le comment de ce départ à plus de 11 000 kilomètres de notre terre natale.

A la question : Pourquoi ?…Une réponse toute simple

Il y a un an et demi, nous nous retrouvons entre midi et deux, rue Mercière à Lyon, pour déjeuner et discuter sur notre matinée de travail et sur notre « avenir professionnel ». Au fur et à mesure de notre discussion un sujet revient : vivre une expérience à l’étranger avant qu’il ne soit trop tard (devenir propriétaire, ou pire avoir des enfants et tout ce qui va avec …).

Nous avons commencé à nous emballer pour partir au Canada via un Visa PVT. Pour finalement nous rendre compte qu’il y avait des quotas, ainsi que des dates fixent pour transmettre le dossier de candidature…(oui on débarquait un peu dans le monde des Pvtistes). Puis l’idée s’en est allée, pendant quelques mois…pour mieux revenir, car voilà, la décision est prise :

Nous partirons bien à l’étranger et ça sera l’ARGENTINE !

Ce visa PVT ouvert depuis peu, semble plus facile à obtenir et nous rassure dans un sens. En effet nous parlons et comprenons l’espagnol et cela peut aider dans une première expérience de baroudeur. L’Argentine c’est aussi un rêve de gosse, pouvoir découvrir la Patagonie et ses montagnes et pourquoi pas…skier là bas. C’est également le lieu idéal pour apprendre, pour l’un, et reprendre pour l’autre, l’équitation et s’initier à la culture du Polo (en espérant y consacrer un article dans les mois à venir).

Notre besoin de vivre une expérience unique, une aventure à deux, de faire des rencontres touchantes, de partir sans clés, sans savoir où aller, sans se soucier du travail, va enfin être réalisé.

Le départ est fixé. Nous n’avons rien trouvé de mieux pour finir l’année et pour la commencer que de prendre un vol le soir du 31 Décembre et fêter la nouvelle année au dessus des nuages.

Sans titre

V & L – 05/12/15